Bienvenue à la poke' académy. Apprenez ou enseignez afin de devenir le meilleur dans votre domaine.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

Recherche de deux andouilles paumées dans une académie. [Pv Nina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Recherche de deux andouilles paumées dans une académie. [Pv Nina] Jeu 3 Oct - 17:44
Recherche de deux andouilles paumées dans une académie.


icons (c) guitarissimo

Le clair de lune éclaire paisiblement les jardins de l'académie. Aaah, quelle magnifique spectacle que cette douce lumière descendant en cascade du ciel et venant se refléter dans les eaux noires des étangs ! La nuit est si calme ! Le voile de l'obscurité offre une ambiance feutrée à l'endroit où quelques pokémons encore éveillés surveillent les autres qui dorment. Certains sont bienveillants, comme cette mère Grahyena qui surveille avec amour ses petits Medhyena dans leur sommeil. D'autres par contre ont des dessins plus... malveillants. Un Hoothoot perché sur une branche surveille les environs, à l'affut du moindre petit pichu qu'il pourrait croquer pour son diner. Soudain, la surface d'un étang se creva, et une grande ombre en sortit, fit un petit coucou de la nageoire à la lune, puis replongea dans les ténèbres de l'eau. Que faisait cet énorme poisson ici ?! C'est évident, voyons.
Il jouait.

Oui, Knight, le cher pokémon de Elian, jouait au clair de lune. A cette heure-ci ?! Oui. Tout seul ? Sans surveillance ? Oui. N'y avait-il aucun dangers ? ...
Et si vous arrêtiez de poser des questions et me laissiez continuer mon récit, hein ? Oh, et puis non, je n'ai pas envie de vous dire pourquoi il est là. Elian vous le dira bien lui-même, puisque c'est lui qui l'a laissé dans les jardins... Enfin... S'il s'en est rendu compte ? Suivez-moi dans l'académie, voulez-vous ? Elian doit être au réfectoire en train de manger, à l'heure qu'il est.

-----------------------------------------------------------------

Les rires... Les cliquetis des couverts... Des élèves qui ont la bougeotte autour de moi... La lumière un peu trop aveuglante d'un réfectoire bondé et bruyant alors que dehors... dehors, il fait nuit noire !
Ce que je déteste ça. Tous le monde déteste ça quand on ne partage pas la joie de la foule. Je ne connaissais personne. Mais alors vraiment personne ! Et autour de moi, des élèves riaient, se taquinaient, se donnaient des coups de poings amicaux... Pourtant, on était presque tous arrivés le même jour, non ? Ouais.. On va dire que je les avais un peu tous fuis, aujourd'hui. Une boule se forma au creux de ma gorge. Je repoussais mon assiette. Il fallait peut-être que je fasse un effort de... sociabilisation ? J'étais si peu doué en ça... Quelle horreur !

Je soupirais et me levais de table. La soirée promettait d'être longue... Et je ne voulais pas me coucher tout de suite. D'autant plus que je savais que j'aurais un... ou plusieurs colocataires de chambre. Oh non... Rien que l'idée de tomber sur deux amis turbulents me donnait la nausée. Je ne savais pas m'intégrer. Et j'aimais certains instants de calme. Pour... lire ? Passer du temps avec Knight ? Quoi que non, ce n'était jamais des instants de calme, ces moments là... Je me mordillais l’intérieure de la joue et sortais dans les couloirs. Aaah, quel silence ! J'avais l'impression de m'immerger dans l'eau d'une piscine. Je fermais les yeux et plongeais ma main dans ma poche, espérant frôler de mes doigts la pokéball de Knight. Je ratais ma cible. Ma poche était vide.
Et... merde.

Mon coeur rata un battement, mon oeil s'écarquilla, je devins soudain pâle et livide. Où ? Telle était la question. Nom de dieu, où avais-je laissé trainer Knight ? J'étais passé par tellement de lieux, aujourd'hui. Il pouvait être dans une multitude d'endroit à la fois... et en même temps nulle part. J'esquissais quelques pas rapides en direction de l'extérieur... puis me ravisais et me dirigeait vers ma chambre. Noooon... Je m'arrêtais, déjà haletant, transit de peur à l'idée d'avoir déjà paumé mon pokémon. Il pouvait être dangereux... il pouvait blesser quelqu'un ! L'avais-je sortis ? En fait, je n'en savais rien.... Et s'il était dans sa pokéball... Quelqu'un l'avait peut-être pris ? Je risquais de ne plus jamais le revoir... ? Non... Mon visage devint inquiet, mes yeux cherchant un repère quelconque dans la pièce. Un message ? "Coucou, c'est Knight à l'appareil. En fait, tout va bien, tu m'avais simplement laissé dans l'aquarium, dans la chambre."
Oui... C'est ça ! Ma chambre ! Allons d'abord chercher dans ma chambre... Essayant de contrôler les battements de mon coeur, je me dirigeais vers les dortoirs...  

codage par palypsyla sur apple-spring


Dernière édition par Elian Guardia le Lun 7 Oct - 21:16, édité 1 fois
avatar
Elian Guardia


Messages : 110
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 22
Localisation : Vous me trouverez souvent près d'un coin d'eau


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Recherche de deux andouilles paumées dans une académie. [Pv Nina] Dim 6 Oct - 20:22
Elian & Nina.


Recherche de deux andouilles paumées dans une académie.



Le sommeil était parti. Oui. Parti loin de la conscience de Nina. Pourquoi ? Très bonne question. À cause du vacarme provoqués par les autres élèves. Que ce soit l'étage du haut ou celui du bas, il y avait un brouhaha qui allait rendre folle notre chère blonde ici présente qui regardait Aoi, sa camarade de chambre, dormir.

« Comment arrive-t-elle à dormir ? »


Telle était la question.
La jeune fille ressemblait à un zombie sur patte recherchant de la chair humaine à croquer sous la dent. Elle était tellement obsessionnée par l'envie de s'endormir qu'elle en oubliait l'existence de son petit camarade, Ross. Nina tournait, encore et encore, avant de se remettre au lit puis rester dix petites minutes dedans pour ensuite se relever, marre de ne pas dormir. Notre petit zombie attrapa un sachet de bonbons, les mangeant un par un avec un intervalle de cinq secondes, puis les reposa doucement dans son armoire.

Après une heure à répéter les mêmes gestes, Nina s'arrêta. C'était la fin de son paquet de bonbons, catastrophe ! Et maintenant ? Pas assez d'énergie pour réfléchir à un autre cercle vicieux, la jeune blonde mit sa main dans sa poche.

« Merde ! Où j'ai mis la pokéball de Ross ?! »

Une recherche rapide et silencieuse se lança alors. Dans l'armoire ? Apparemment non. Oh, sur le bureau ? Elle n'aurait pas fait ça. Dans la couette ?
La jeune femme s'installa alors dans la couette. L'idée de chercher la pokéball disparue soudain en pensant à ce mot.

~ ♥ ~

Faisont un petit voyage dans le temps pour retourner au début du récit, mais du point de vue du petit homme en robe de chambre, Ross.

~ ♥ ~

La lune illuminait le jardin, le fleure s'étaient refermées une par une, peu à peu. La porte de la chambre était ouverte et l'envie de sortir prendre l'air était ressenti par notre petit pokémon. Il se retourna alors, zigzagua alors entre les jambes de Nina qui avait d'énormes cernes aux yeux, puis s'engagea alors dans le couloir. Ross jeta un coup d'oeil rapidement aux alentours. La voie était libre, alors le petit tarsal avança jusqu'aux escaliers, qu'il descendit marche par marche.
Arrivé à l'étage du dessous, le vacarme était encore plus intense. Mais le brave pokémon continua sa quête malgré ça. Arrivé vers la fin du long couloir, il descendit les derniers escaliers puis se faufila dehors. Un jeune garçon aux allures ténébreuses se dirigeait aux dortoirs. Ross eut peur que l'on ne le voie et courut se cacher derrière un arbre, près de l'étang.

« SPLAAAAAAAAAAAASH. »

Voici le petit Ross éclaboussé par une mystérieuse ombre qui se trouvait dans l'étang. Le petit pokémon se secoua de droit à gauche puis se retourna vers la chose. Plutôt, vers le pokémon.
Un Carvanha pour être précis. Mais à qui appartenait-il ? Aucune idée. Mais bon, un ami de plus au pokémon de Nina n'est pas de refus. Il s'approcha alors du Carvanha qui chahutait dans l'eau et s'assit près de l'étang en lui souriant...

( J'ai vite abandonner la recherche d'un gif pour mon perso parce que je trouvait pas x) Donc si j'ai le temps j'en rajouterais ~ )
avatar
Nina Lempicka


Messages : 41
Date d'inscription : 29/09/2013
Age : 22
Localisation : Surêment perdue dans l'Academy avec Ross


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Recherche de deux andouilles paumées dans une académie. [Pv Nina] Lun 7 Oct - 20:55
1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, montre à gousset et
compagnie ! ~


icons (c) guitarissimo

Retrouvons notre preux Knight dans son petit château d'eau. Le piranha pataugeait encore gaiement, inconscient du sang d'encre que se faisait son jeune maître pour lui. Il n'avait visiblement qu'une seule idée en tête : tremper, que dis-je, inonder les jardins avec comme seule aide sa nageoire. Et il le faisait bien. Des gerbes d'eau valsaient par ci et par là. Plusieurs pokémons avaient même désertés les alentours, jugeant que leurs heures de sommeil passaient avec leur moment de baignade. C'est vrai, quoi.... Ils n'avaient pas envie de mourir bêtement cette nuit, noyés dans de l'herbe trempée à cause d'un piranha aussi dégénéré qu'un Otaria. Ou pire et plus probable, ils pouvaient s’enrhumer... Quoi que là, ils devraient revoir l'ordre de leurs priorités.

Au milieu de tout ce bazar, un Tarsal était assis sur l'herbe, au pied d'un arbre, visiblement pas plus gêné que ça de se faire mouiller. C'était un petit bonhomme tout souriant qu'on aurait aisément pu confondre avec un enfant en robe de chambre... Si ce n'est qu'il faisait 40 centimètres de haut et qu'il portait un chapeau lui faisant ressembler soit à un champignon vert, soit à un militaire, au choix. Knight arrêta le tsunami qu'il préparait avec sa nageoire dorsale pour observer ce spécimen avec une certaine curiosité. Voyant que le poisson l'observait, le Tarsal lui fit un sourire encore plus grand et attendrissant. Enfin ça, le Carvanha s'en moquait. Le soldat champignon et le chevalier se regardèrent... Knight fit des bulles. C'était une confrontation d'époques.

Soudain, Knight émit un grognement rauque ressemblant à un soupir de dédain.
"Pfff, t'as de la chance, petite crevette ! J'ai déjà mangé ce soir..."
Je vous épargne les détails et le ressentis du pauvre pokémon qui fit lui office de repas. Paix à son âme, que ses restes reposent au fond du lac.
Le piranha était néanmoins surpris de l'audace de ce jeune Tarsal. Oser l'approcher d'aussi près sans exprimer la moindre méfiance ou peur... Soit le petit soldat était complètement inconscient, soit... Hmm... Non, en fait, il ne pouvait être qu'inconscient. Mais Knight aimait ça. Ce n'était pas courant qu'un pokémon reste assis à le regarder ainsi. Même son jeune maître était méfiant envers lui. El... Eli... E... Et puis zut, Knight ne se souvenait même plus de son nom ! Le fait est que le courant passait mal entre eux. Knight se secoua pour chasser ses pensées et ouvrit grand la gueule pour prendre de l'eau dans sa bouche. Comme ça, pour la sensation. Ensuite, il fit une petite galipette et arrosa de sa nageoire le petit Tarsal, invitant ainsi son nouveau compagnon de jeu à venir faire la fête avec lui.


----------------------------------------------------------------------------


Je refermais doucement la porte de ma chambre, les yeux dans le vague. Jamais au grand jamais, je n'aurais pu imaginer que la vue de mon pokémon me foudroyant du regard dans son aquarium m'aurait rendu aussi heureux. Mais il n'y était pas... Pas plus que sa pokéball bleutée, d'ailleurs. Enfin... Non ? Je fronçais les sourcils. Je ne savais plus si je l'avais cherchée, celle là. C'était peut-être une bonne piste que de la trouver. Décidé, je pénétrais à nouveau dans ma chambre. La première fois que j'y étais entré, j'avais immédiatement allumé la lampe. La fenêtre à côté de mon lit m'apparaissait donc noire. Mais à présent que j'étais dans la pénombre... Je pouvais voir les subtilités de la lumière à l'extérieur. Cela bougeait bien, d'ailleurs. Curieux, je m'approchais pour mieux voir, et ce que j'y découvris me surpris. Un gros poisson faisait des galipettes dans un étang. Bien sûr... Knight... Sacré Knight... Quel soulagement de le retrouver ! Mais comment avais-je fait pour l'oublier ici, moi ? A oui, cela me revenait. Après mon escapade à la plage, j'étais rentré et je l'avais déposé ici. Puis quand l'heure du diner a sonné... L'eau était tellement calme que je n'ai pas pensé qu'il se trouvait encore dedans, et je suis donc parti.
[Note de l'auteur : Knight devait sans doute prendre son diner à ce moment là...]

J'espérais que j'avais aussi laissé la pokéball pas loin ! Soudain, je remarquais une petite forme qui s'approchait de l'étang de Knight. Mon sang ne fit qu'un tour. Bon dieu, un pokémon ! Mais pourquoi n'avait-il pas peur ? Qu'il fuie ! Il allait se faire dévorer ! Je reculais précipitamment de la fenêtre et sortais en trombe de la chambre. Rapidement, je dévalais les escaliers en colimaçons qui menaient au hall. Mon sang battait à mes tempes. J'avais peur... Pourvu que j'arrive à temps !

Tout à coup, je me mordis violemment la lèvre en sentant mon pied rater une de ces si fines marches que l'on rencontre au tournant des escaliers. Impitoyablement attiré par la loi de la pesanteur, je dégringolais de plusieurs marche, tentant désespérément de m'accrocher à la rambarde des escaliers, pour finalement me retrouver expulsé dans le couloir du dortoir des filles, situé un étage plus bas que le dortoir des garçons. C'était moi, dans mon ultime tentative de me redresser avant de chuter, qui m'avait projeté ainsi. Je reculais encore de quelques pas, tentant de me stabiliser, avant que mon dos et ma tête ne se heurtent violemment à la première porte du dortoir. Heureusement, celle-ci devait être verrouillée car elle ne s'ouvrit pas. Je tombais sur les fesses et clignais des yeux, groggy, tout en tâtonnant mollement le sol. Pendant ma chute, j'aurais juré entendre un cliquetis métallique au sol. Et je devais avoir raison, car ma montre à gousset ne se trouvait plus dans ma poche. Inquiet, je trouvais vite la raison de sa disparition. Elle avait glissé de ma poche. Mais où était-elle allée ? Je n'en savais rien. Elle pouvait être loin. Mon coeur se serra à la pensée de ne sans doute plus jamais la revoir. Il y a des moments où il faut savoir dire adieu aux objets auxquels on tient.
Je devais partir d'ici. Et vite.

Non seulement je me trouvais dans le dortoir des filles, mais en plus Knight était toujours à l'extérieur. Et l'autre pokémon aussi ! Je me relevais en vitesse et effectuait le reste du chemin entre les dortoirs et l'extérieur en courant. Pourvu qu'il ne soit pas trop tard ! Pourvu qu'il ne soit pas trop tard !

codage par palypsyla sur apple-spring
avatar
Elian Guardia


Messages : 110
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 22
Localisation : Vous me trouverez souvent près d'un coin d'eau


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Recherche de deux andouilles paumées dans une académie. [Pv Nina] Jeu 10 Oct - 19:58
Un réveil brutal  et une mystérieuse montre...


icons (c) guitarissimo

Le monde des rêves avait enfin ouvert ses portes à Nina il y a une dizaine de minutes. Notre petit zombie chutait peu à peu dans un monde où les nuages étaient en sucreries et la mer en chocolat. Un Creselia la rattrapa et s'envola avec elle au-dessus d'une petite ville en sucre. Quelques Etourmie volaient avec elles. Quand tout d'un coup, Creselia disparue. La jeune fille tomba peu à peu. Les objets dignes d'une vie parfaite disparurent un à un. Nina sombre dans l'ombre et se réveilla en sur saut. Elle mit 30 secondes à se rendre compte que c'était un énorme bruit qui l'avait réveillée. Un petit objet en métal brillait grâce aux petits rayons de lumière qui s'échappait des volets et des bruits de pas venant du couloir s'éloignèrent peu à peu quand tout à coup, la jeune blonde souleva sa couette et aperçut une pokéball.

« Pendant tout ce temps tu étais là toi ! Tu n'aurais pas pu prévenir avant nan ? » Dit - elle encore un peu endormie.


Elle attrapa alors la petite boule rouge, jeta un coup d'oeil vers sa camarade qui dormait comme un enfant, et lança la pokéball qui retomba par terre, vide. Une expression inerte apparut alors sur le visage de Nina. Le petit objet était toujours à terre. La jeune élève laissa la pokéball par terre et ramassa cette mystérieuse découverte.

« Elian Guardia, 10 Octobre 1995. »


Qui était-ce ? Aucune idée. Mais ce qui est sûr, c'est qu'il doit être le propriétaire de cet objet qui était... une montre ! C'est ça, une montre. Elle était très belle, sûrement faite à main. En tout cas, la jeune fille et ses jolies cernes enfilèrent une chemise et un pantalon puis s'engagea dans le couloir vide après avoir récupéré la pokéball de Ross.
Aucun bruit, plus rien. Le brouhaha avait disparu. C'était un grand plaisir pour les oreilles de l'endormie. D'ailleurs, elle avança, pas par pas, vers la porte de sortie en guettant les environs à la recherche d'une personne qui pourrait être ce fameux Elian.

~ ♥ ~

Du côté du petit Ross, une petite baignade allait sûrement lui faire du bien.

« Je ne suis pas très bon à manger. Je sais parce que Nina essaye souvent dans me manger quand je la réveille en pleine nuit ! » Dit - il en rigolant.


Tarsal s'approcha alors du petit monstre aquatique et admira son énergie qui paraissait infinie. Il se mit à genoux sur l'herbe trempée et trempa sa petite main dedans. Brrrr ! Elle était tellement froide que Ross fit un énorme bond en arrière. La seule chose qui envahit les pensées du petit pokémon psy était alors, comment faisait pour nager autant de temps dans de l'eau aussi froide ! ça alors, les pokémon eau sont bien courageux. Knight, c'était son nom. Le Carvanha fit une petite galipette avant d'arroser Ross. Celui - ci trempa alors ses minuscules pieds dans l'eau glacée. Je sens qu'il va falloir du temps pour qu'il s'y habitue, à peine après avoir frôlé l'eau, Ross commença déjà à trembler ! Mais bon, après tout il était déjà arrosé à quatre-vingt-dix pour cent.

codage par palypsyla sur apple-spring
avatar
Nina Lempicka


Messages : 41
Date d'inscription : 29/09/2013
Age : 22
Localisation : Surêment perdue dans l'Academy avec Ross


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Recherche de deux andouilles paumées dans une académie. [Pv Nina] Ven 1 Nov - 12:56
Le petit champignon (qui était en fait un pokémon psy, un Tarsal), eu même le culot de répondre à notre carnivore des grands fonds ! Décidément, Knight aimait de plus en plus ce petit là.
Il faut dire aussi qu'il n'avait pas vraiment eu une enfance des plus sociables. Oh, il n'avait pas été malheureux, loin de là, mais il provenait d'un élevage de Carvanha. Ainsi, tout ce qu'il avait vu dans son enfance était ses compatriotes et les corps flous des humains qui leurs donnaient à manger à la surface de l'eau. Bon, d'accord, les humains s'étaient aussi bien occupés de lui afin d'augmenter son bonheur et sa sociabilité à un potentiel futur dresseur (qui n'était plus "futur" mais "Elian" à l'heure où l'on en parle). Mais ces séances n'étaient pas les plus vives dans les souvenirs du chevalier fou qui se rappelait plus ses combats excitant contre ses amis poisson d'enfance... et de ses diners.
Pour en revenir au bonhomme au casque de l'armée, Knight n'avait jamais eu l'habitude de voir un de ses potienciels repas lui répondre en riant et s'approcher encore plus de lui, au point de rentrer dans l'eau... SON domaine. Le poisson carnivore émit une sorte de grognement rauque ressemblant à un rire.

"Alors comme ça, tu vis avec un autre prédateur ? Pas étonnant que tu n'ais pas peur de moi... Et pas étonnant non plus, si tu n'es pas bon à manger."

Jamais il ne serait venu à l'esprit du Carvanha que le petit Tarsal parlait en fait de son dresseur. Après tout, pour lui, avoir un dresseur rimait avec emprisonnement, pokéball, règles, et tout le chouin-chouin. Et puis un dresseur qui mange son pokémon ? N'importe quoi ! Pour Knight, le bonhomme était un pokémon sauvage (plutôt semi-sauvage) vivant dans le jardin, comme on peut en rencontrer tous les jours.
Trève de parlotte, passons au jeu ! Knight était là pour ça, après tout. Le voilà plongeant sa tête à moitié dans l'eau, ne laissant dépasser que ses yeux, ses yeux fous, ses yeux malsaints, ses yeux qui sont en fait toujours ainsi parce que c'est génétique.

"Déjà froid ? Ne t'inquiète pas, je vais te réchauffer. On dit que l'on a vachement moins froid une fois que la tête est mouillée. Alors, si tu ne veux pas être trempé totallement, il va falloir te..."

"KNIGHT !"

Un cri interrompit le discours de Knight. Une voix qu'il connaissait bien. Qui l'énervait déjà. Qui lui fit sortir un soupir de déception.
Alors comme ça, il l'avait déjà retrouvé, hein ?
Ce cri provenait de son dresseur.
Elian.

--------------------------------------------------------------

Je venais de crier son nom. Heureusement, il m'avait vu. Il s'était interrompu. Pourtant, mon cri n'avait pas été aussi fort que je ne l'aurais voulu. A bout de souffle, je m'étais étranglé avec la fin.

Je m'appuyais contre un arbre, essouflé, quelque peu en sueur. L'asthme que je possédais depuis la naissance n'était pas très fort, une chance pour moi. Mais la peur d'avoir perdu Knight, la peur de le voir manger un autre pokémon, le fait d'avoir courru partout depuis tout à l'heure et peut-être aussi en ayant pris un coup de froid avec l'air marin... Tout cela avait démolit les forces de mes poumons, et je respirais comme un spectre, la peur au ventre, espérant que ça ne s'empire pas.

Mon pokémon, quant à lui, me regardait avec un air moqueur. A ça ! Il devait être content d'avoir découvert une de mes faiblesses ! Au bout de quelques instants, je passais une main tremblante dans mes cheveux, avant de m'approcher du couple de pokémon devant moi.  Un simple coup d'oeil me suffit avant de reconnaitre le Tarsal près de l'eau. Il s'était reculé de l'eau, dieu soit loué, sans doute en ayant été surpris par mon intervention. Je le dévisageais un instant, lui souriait (tout ce que je pouvais faire si je ne voulais pas perdre mon souffle), m'accroupissait et approchait doucement ma main de lui. Knight m'interrompis soudain avec un bruit d'éternuement étrange,qui ne devait pas en être un, d'ailleurs. Celui là ! Il ne pouvait pas s'empêcher d'attirer l'attention sur lui ! Je me retournais pour le foudroyer du regard, mais je m'interrompis. Ce n'était pas moi qu'il regardait. C'était derrière moi...
avatar
Elian Guardia


Messages : 110
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 22
Localisation : Vous me trouverez souvent près d'un coin d'eau


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Recherche de deux andouilles paumées dans une académie. [Pv Nina] Dim 10 Nov - 21:51
Une rencontre nocturne près du bassin...


icons (c) guitarissimo

Nina était sur le seuil de la porte, elle s'arrêta net avant de fermer les yeux et de s'étirer. Dans les dortoirs, tout le monde dormait et toutes les lumières étaient à présent éteintes. Alors que dehors, on pouvait entendre des HootHoot hululer, les Fantominus rôder ou encore les Rondoudou chantonner. Cela donnait un côté mystérieux dans le jardin, les nuits. Le jeune zombie décida finalement de repartir à la recherche de son ami le pokémon psy. À peine après avoir mis un pied dehors, elle entendit un cri qu'il la fit sursauter.

"KNIGHT !"

Un brusque coup de vent vint la refroidir juste après. Notre jeune blonde tournait alors la tête dans tous les sens dans l'espoir de trouver la source de cet appel, sans succès. Alors, elle continua d'avancer, prudemment et commença à entendre du bruit près de l'étang. Nina décida de se rapprocher du bassin et elle aperçut une silhouette. Le froid commençait à envahir les tissus de sa chemise. Son nez commençait, lui, à picoter. Elle recula d'un pas, par réflexe et éternua avec ses deux mains devant la bouche. Quand elle vit le jeune garçon se retourner, Nina resta paralysée, jusqu'au moment où elle aperçut Ross.


D-désolée de vous déranger... Je viens récupérer la chose qui a décidé de faire une petite balade nocturne sans prévenir.


Commenca-t-elle à dire, en grognant comme un zombie. Elle était crevée, à tel point qu'elle avait l'impression que le sol tournait. La fatigue s'emparait peu à peu de notre blonde, mais elle essayait de résister en clignant plusieurs fois des yeux. Malgré cela, Nina s'écroula sous l'arbre et mit une main sur son front en fixant le deuxième pokémon, qui ressemblait à un piranha. La pauvre ne l'avait jamais vu auparavant et ne comprenait rien à ce qu'il se passait. Elle sortit alors la pokéball de Ross avec ses dernières forces mais s'endormit juste après. Le petit pokémon psy s'affola alors...

Ross écarquilla les yeux, malgré la présence du "casque" sur sa tête et s'approcha de sa maîtresse. Il aperçut alors les grandes cernes présentent sous ses paupières et lui tapota alors le visage. Elle ne réagissait pas. Le petit pokémon se tourna alors vers son nouvel ami et marmonna.


C'est elle qui essaye de me manger, tu vois ! C'est la première fois que je la vois si fatiguée, je devrais peut-être l'aider... Mais je suis trop petit !


Disait-il en agitant les bras de haut en bas. Ross se retourna alors vers Nina, se sécha avec une feuille et lança une attaque psy pour essayer de la soulever. Elle était trop lourde pour que ses pouvoirs tiennent le coup. Le Pokémon blanc sautait alors rythmiquement sur le ventre de l'endormie, mais elle l'éjecta inconsciemment dans l'eau.
Brr... Cette eau glacée, il ne l'avait pas oublié. En tout cas, le jeune pokémon semblait assez désespérer et s'allongea alors sur le ventre de Nina en gigotant dans tous les sens...

codage par palypsyla sur apple-spring
avatar
Nina Lempicka


Messages : 41
Date d'inscription : 29/09/2013
Age : 22
Localisation : Surêment perdue dans l'Academy avec Ross


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Recherche de deux andouilles paumées dans une académie. [Pv Nina] Dim 24 Nov - 20:37
Quel idiot j'étais. Ce n'était pas mon piranha qui avait éternué. En même temps, cela aurait été une belle ironie qu'il attrape un rhume dans l'eau. Mais... Est-ce qu'un poisson pouvait s'enrhumer, déjà ? Peu importe. L'auteur de l'éternuement était une jeune fille située à quelques mètres de moi. Dès que je l'avais aperçue, j'avais sentis mes cheveux se dresser sur ma nuque tant j'avais eu peur aux premiers abords que ce soit une surveillante m'ayant surpris. Soulagement. Cela avait l'air d'être une élève comme moi, et à en croire ce qu'elle me marmonnait, elle était ici pour une raison similaire à la mienne :

- D-désolée de vous déranger... Je viens récupérer la chose qui a décidé de faire une petite balade nocturne sans prévenir.

Je regardais le Tarsal près de moi, puis je tentais de scruter le visage de la demoiselle en face de moi. Trop de pénombre, c'était impossible de la voir vraiment, et ce malgré la pleine lune. Mais ce que je ne pouvais m'empêcher de remarquer, c'était sa voix étrangement endormie, étrangement ailleurs. Soudain, la jeune fille s'écroula sous l'arbre près d'elle.

- Eh... !

Ma propre voix ne sortit pas bien fort tandis que la panique s'emparait violemment de ma gorge. Pour la deuxième fois de la journée, je ressentis comme une pierre dans mes poumons. Ma respiration se fit sifflante, mais je ne me laissais pas aller à la suffocation. D'accord... On se calme, je ne m'étais pas encore remis de ma mini crise d'il y a deux minutes, c'est pour ça que j'étais plus sensible. Mais...
Mais qu'arrivait-il à la demoiselle devant moi ?!

Les yeux vitreux, je me rendais compte que quelques minutes s'étaient passées sans que je ne le remarque dans ma panique. Le Tarsal sortait de l'eau à toute vitesse avant de rejoindre sa dresseuse encore allongée sous l'arbre et de se coucher sur son ventre. Knight semblait compatir à la détresse du petit pokémon psy, chose qui me dérouta fortement. Soudain, mon pokémon tourna ses yeux vers moi et me lança un regard voulant tout dire. "Bah alors ? Qu'est ce que tu attends ? Moi, je ne peux rien faire de mon bassin, mon vieux !" C'est à ce moment que je me réveillais vraiment. Je m'approchais de l'élève évanouie. Mais... Que pouvais-je faire, moi ? Je n'étais pas médecin ! Et je ne pouvais pas non plus la porter jusqu'à l'infirmerie, elle devait faire la même taille que moi, et je n'étais pas très fort... L'idée de courir jusqu'à l'infirmerie me donna la nausée. Mon souffle ne tiendrait pas à une course effrénée de plus et je m'imaginais de toute façon mal la laisser ici toute seule. J'observais, impuissant, les possibilités d'aide s'effacer à moi peu à peu. Je coulais un regard vers le Tarsal et murmurait dans un souffle :

- Ne t'en fait pas. Ta dresseuse va s'en sortir...

Tu parles, Charles ! Et comment tu comptes l'aider, hein ?!
Derrière moi, Knight renâcla, visiblement en ayant eu la même pensée que moi. Je regardais encore la dresseuse devant moi. Et des souvenirs refirent surface.

J'entendais... J'entendais quelqu'un chanter dans les environs, alors que le soleil se levait doucement. Mais ça ne me réchauffait pas le coeur. Assis sous les racines d'un grand chêne, je tremblais de froid, trempé par la pluie qu'il y avait eu toute la nuit. J'avais... J'avais passé la nuit dehors pour fuir ma mère, et les souvenirs de la mort de ma soeur me nouèrent la gorge. Je suffoquais et m'écorchais en un grand cri de tristesse qui s'échappa de ma gorge comme un petit gémissement plaintif. Le chant s'arrêta. Des bruits de pas, et le visage d'une dame entre les racines.
"Hé, mon petit ! Qu'est ce que tu fais là ?"
Je ne répondais pas. J'étais trop honteux. Décomposé. Je sentis la main de la femme se poser sur mon bras. C'était tellement chaud... Réconfortant.
"Mais tu es glacé ! Viens, il faut te couvrir, tu vas attraper la crève comme ça !"
Une deuxième main. Elle m'attrapait pour me sortir d'entre les racines où j'étais recroquevillé. Immédiatement, je sentis quelque chose de chaud sur mes épaules trempées. Un pull.


J'hésitais, m'accroupissais près de la jeune fille et lui pris doucement le bras. Malgré que ma propre main soit froide, je sentis clairement que son bras l'était encore plus. Mais bien sûr ! Quelle idée de sortir en chemise et pantalon la nuit ! Elle allait attraper froid ! Immédiatement, une autre idée éclairait à présent mon esprit. Je descendis ma main jusqu'à son poignet pour sentir son pouls avant de pousser un soupir de soulagement. Visiblement, son coeur allait plutôt bien ! J'enlevais mon grand manteau bleu pour la couvrir avec. Ne sachant plus vraiment quoi faire, je m'asseyais au pied de l'arbre.
Quoi, moi, froid ? Non... Pas vraiment. Je regardais ma chemise victorienne avec fierté, comme toujours, et me dit que c'était finalement plutôt bien que je me sois découvert. Je sentais mes cheveux humides à cause de la sueur de ma course et de ma crise. J'avais eu chaud. Et maintenant, le vent frais me refroidissait rapidement, mais peu importe, j'avais moins besoin de mon manteau qu'elle...
Quel était son nom ?

Je secouais la tête. Qu'est ce qui me prenait ? Je m'en foutais. Mon regard se posa sur la dresseuse endormie et son Tarsal. Je me tortillais les mains, espérant qu'elle allait bien. Puis je la dévisageais. Cheveux blond. Visage angélique... Et un petit reflet métallique au creux de sa poche de pantalon ?
Je me redressais d'un bon, fixant la chainette métallique qui dépassait de sa poche. C... ça, c'était une montre à gousset, à n'en point douter ! Ma montre ?! Non... Pas possible... Mais en même temps, combien de personnes se baladaient avec une montre à gousset en poche, de nos jours ? Je voulais lui enlever, pour voir... Mais c'était dans la poche de son pantalon... Je rougissais et détournais le regard en maugréant. De 1, cela ne se faisait pas d'aller fouiller dans les affaires des gens. Et de deux... de deux...

Ce qui me sauva, ce fut un autre reflet. Bleuté et situé à un pas de moi, cette fois. La pokéball de Knight ! Je me jetais sur elle et rappelais Knight. On aurait aurait pu l'entendre déblatérer "Non... Nonononononon !" avant qu'il ne se fasse totalement happer par le petit engin bleu. "Et si", pensais-je. Finalement, les choses avaient l'air de bien s'arranger ! Je l'espérais...
Un dernier regard pour la dresseuse, puis je posais ma tête contre le tronc d'arbre, la pokéball de Kight entre les mains, et me replongeais dans les pensées de mon passé, les yeux clos.
avatar
Elian Guardia


Messages : 110
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 22
Localisation : Vous me trouverez souvent près d'un coin d'eau


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Recherche de deux andouilles paumées dans une académie. [Pv Nina]
Contenu sponsorisé




Recherche de deux andouilles paumées dans une académie. [Pv Nina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poke Academy ::  :: Les Jardins-